Les non-réponses de la Ministre aux questions des parlementaires

Lors de l’examen du projet de loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel, Gérard Cherpion a fait un rappel au règlement. Il a, à cette occasion, pointé les non-réponses de la Ministre aux amendements des parlementaires. En effet, sur 335 amendements, elle n’a pris la parole que 24 fois. Ainsi, les amendements des Députés, et notamment de l’opposition, sont votés sur les seuls arguments des rapporteurs, alors même que ces amendements posent de vraies questions et nécessitent des précisions du Gouvernement.

Enfin, alors qu’il est habituel que le Gouvernement réponde à la motion de rejet présentée par l’opposition, là aussi, la Ministre n’a pas répondu.

Gérard Cherpion a vivement regretté cette énième preuve du mépris du Gouvernement pour le Parlement.

Vous pouvez revoir l’intervention de Gérard Cherpion ci-dessous :